Comment aider un proche à surmonter un deuil

Lorsque nous aimons une personne, nous voulons être là pour elle. Dans les moments joyeux, comme dans les moments tristes de sa vie. Accompagner un proche dans un moment aussi douloureux que le deuil est particulièrement délicat. En tant qu’ami, parent, conjoint, nous tentons tous d’aider et de soutenir notre proche endeuillé du mieux que nous pouvons. Mais, avons-nous les bons mots, les bons réflexes ? Posons-nous les bons gestes ? En tant qu’accompagnateur, que proche aidant ou qu’ami, nous pouvons faire une réelle différence dans la vie d’une personne endeuillée. Tout est une question d’attitude.

Soyez à l’écoute.

L’écoute est sans aucun doute le meilleur moyen de démontrer de la compassion à un proche endeuillé. En situation de deuil, l’écoute est beaucoup plus importante que les mots. Offrez-lui donc une bonne oreille. Soyez également attentif aux moments de silences et respectez-les. Sachez que c’est à ce moment précis que votre proche a besoin de vous plus que jamais.

Ne forcez pas les confidences.

La gestion du deuil est quelque chose de très personnel. Chaque personne est différente et vit son deuil à sa propre manière. Certaines ont besoin de se confier et de partager ses craintes, ses inquiétudes et ses déceptions, tandis que d’autres, à l’opposé, sont plus discrètes et préfèrent se recueillir seules. Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise gestion du deuil. Si la personne que vous accompagnée se fait discrète sur ce qu’elle vit, laissez-lui son espace et surtout laissez-là s’ouvrir uniquement lorsqu’elle sera prête. Démontrez-lui seulement que vous êtes et serez toujours là pour elle.

Offrez-lui votre aide.

Si vous désirez faire une réelle différence dans la vie d’un proche endeuillé, aidez-le concrètement. Offrez-lui de l’aider dans ses tâches quotidiennes, sans même attendre son approbation. Par exemple, proposez-lui de faire les courses, les repas, le ménage ou encore de prendre soin des enfants ou des animaux de compagnie.

Soyez là, toujours.

Un deuil est d’une durée moyenne de 5 ans. Il est donc important d’apporter votre soutien à la personne endeuillée au début de la perte de l’être cher, mais également tout au long du processus du deuil. Soyez là pour elle aussi longtemps qu’elle en ressentira le besoin. De petites attentions comme de prendre de ses nouvelles à la date d’anniversaire de la personne disparue ou encore de lui envoyer une carte à des moments opportuns sont des marques de soutien significatives.

Respectez son rythme.

Chaque deuil est différent, de par sa durée et son intensité. La patience est donc de mise lorsque nous accompagnons une personne endeuillée. Elle peut revenir sur certaines décisions et certaines émotions. Soyez compréhensif. Laissez-lui vivre, à sa manière, cette période difficile de sa vie et surtout, laissez-lui le temps nécessaire de se reconstruire.

0