Démystifier les tombes

Depuis des millions d’années, les humains enterrent leurs morts et accompagnent cette inhumation d’un rituel. Pour marquer le passage d’un être cher dans l’autre monde, mais aussi, pour faciliter le processus de deuil. Bien sûr, au fil des années, les pratiques ont bien évolué. Alors qu’à l’époque paléolithique on saupoudrait le corps d’ocre et on l’ornait de parures en coquillages et en dents d’animaux avant de le recouvrir de terre, ou encore, qu’en Égype ancienne, on érigeait des temples pour les pharaons, de nos jours, en Occident, on marque le lieu de la sépulture en y déposant un monument funéraire : la tombe.

Qu’est-ce qu’une tombe?

Le mot « tombe » peut désigner deux choses : la fosse où est enterrée une personne décédée et le monument funéraire qui recouvre ladite fosse. Dans cette seconde définition, la tombe sert de lieu de recueillement pour les familles endeuillées et permet de matérialiser l’emplacement de la sépulture.

Elle peut être composée de ces différentes parties :

  • La semelle : la partie horizontale qui forme l’assise du monument;
  • Le soubassement : la pierre en contact avec le sol;
  • La pierre tombale : la plaque horizontale recouvrant le soubassement. Il est possible d’y inscrire le nom de la personne décédée ainsi que ses dates de naissance et de décès afin d’en perpétuer le souvenir;
  • La stèle (sur son socle) : la partie verticale du monument funéraire où est inscrite l’épitaphe.

Démystifier les tombes

Source : obseques-infos.com

Quelle matière choisir pour une tombe?

Granit, pierre, marbre : le choix du matériau duquel sera fait la tombe – de même que sa forme – influence tant l’aspect visuel du monument funéraire que son coût et son entretien futur. Il doit également respecter les désirs de la famille et les dernières volontés du défunt.

Granit

Le granit est beaucoup moins couteux que le marbre et est plus résistant aux intempéries. De plus, un granit poli n’exige qu’un entretien très simple : une éponge et de l’eau suffisent à lui redonner son lustre.

Sachez cependant que le granit gris jaunit parfois en raison de la pollution, le granit rose devient parfois plus clair et le granit noir, quant à lui, ne change généralement pas au fil du temps.

Pierre

Couleur et grosseur du grain pouvant être sélectionnées, la pierre permet une plus grande personnalisation. Toutefois, comme elle est poreuse, elle nécessite un entretien plus important que le granit pour éviter qu’elle ne noircisse en raison de la poussière qui s’incruste.

Elle est aussi plus chère et plus fragile.

Marbre

Offrant peu de choix de couleur et n’étant pas adapté à l’environnement extérieur, le marbre est en fait très rarement utilisé pour les monuments funéraires.

Que peut-on faire graver une tombe?

L’épitaphe un texte court pour honorer la personne décédée, est généralement gravée sur le monument funéraire de la personne décédée, sur la pierre tombale ou sur la stèle. Celle-ci comprend généralement le nom, la date de naissance et le date de décès du défunt, comme elle vise à l’identifier.

D’autres renseignements, comme le lieu de naissance, les antécédents militaires et les liens de parenté avec d’autres membres de la famille, peuvent être indiqués. Messages personnels, citations, poèmes ou dictons peuvent aussi y figurer, de même que des motifs (fleurs, notes de musique, etc.).

La taille des lettres de l’épitaphe et leur calligraphie peuvent être sélectionnées.

Faire graver son nom sur une tombe de son vivant?

Il est possible de faire graver votre épitaphe sur votre tombe avant votre décès si vous faites faire vos arrangements préalables. Bien sûr, votre date de décès sera inscrite ultérieurement, lorsqu’elle sera connue.

En conclusion, à moins qu’elle n’ait été sélectionnée dans le cadre d’arrangements préalables, le choix d’une tombe survient dans une période douloureuse. Si vous en ressentez le besoin, l’équipe de la Résidence Steve L. Elkas sera là pour vous soutenir dans ce processus.

0