819 565-1155

info@steveelkas.com
7 jours sur 7 | 24h sur 24

À quoi penser lors de l’organisation de funérailles ?

19 / 12 / 2018

L’organisation des funérailles joue un rôle primordial dans le processus du deuil puisqu’elle rapproche, une étape à la fois, de la séparation définitive avec le défunt. Et lorsque survient le décès d’un proche, il faut – malgré la peine – rapidement s’occuper des arrangements funéraires. Difficile alors de jongler entre chagrin et responsabilité…

Mais qui a la responsabilité de se charger de cette organisation ? Qui assumera les frais ? Quelles sont les options pour la cérémonie, l’exposition, l’enterrement, etc. ? Faut-il avoir des documents en main pour procéder ?

Voici un petit guide qui vous aidera à vous y retrouver dans l’organisation des arrangements funéraires.

Respecter les volontés du défunt

Avant toute chose, il faut vérifier si la personne décédée avait conclu un contrat d’arrangements funéraires préalables avec une résidence funéraire. Si elle avait signé un tel contrat, le défunt aura déjà réglé les moindres détails de ses propres obsèques et aura choisi à l’avance les biens et services devant lui être fournis.

Si la personne décédée n’a pas fait de préarrangements, il faut ensuite vérifier si elle a laissé des recommandations par écrit, généralement dans son testament, ou dans un autre document. Peut-être aussi a-t-elle exprimé ses dernières volontés à l’oral à vous, à un ami ou à un membre de la famille. Ces directives pourront être suivies pour l’organisation des funérailles.

S’il n’existe aucune trace des dernières volontés de la personne décédée, et qu’elles n’ont pas non plus été exprimées oralement de son vivant, le responsable des arrangements funéraires devra prendre lui-même les décisions nécessaires. Si personne n’a été désigné officiellement, ce sera aux proches de s’entendre ensemble sur tous les aspects de l’organisation.

Qui a la responsabilité des arrangements funéraires ?

La responsabilité des arrangements funéraires peut revenir à différentes personnes, et ce, en fonction de divers facteurs. D’abord, si le défunt a un testament et qu’il y confie la responsabilité de ses arrangements funéraires à un liquidateur, c’est-à-dire une personne responsable de régler sa succession, c’est lui qui devra s’occuper de tous les aspects de l’organisation. Toutes les décisions finales lui reviendront, mais il est d’usage qu’il consulte la famille avant de trancher sur quoi que ce soit.

S’il n’y a pas de testament ou que la responsabilité d’organiser les funérailles n’y est pas confiée à un liquidateur, elle reviendra aux héritiers. Lorsqu’il n’y a aucun héritier, toute personne qui désire prendre cette responsabilité peut soumettre une demande au directeur des funérailles et s’engager à assumer personnellement les frais encourus.

Qui assume les frais funéraires ?

Cela dépend. Si le défunt avait signé, de son vivant, un contrat de préarrangements funéraires, les frais auront généralement déjà été couverts, du moins, en grande partie. Sinon, les frais funéraires devront être assumés par la succession. Si vous ne faites pas partie de la succession, mais avez payé les frais de votre poche, vous pouvez vous les faire rembourser par cette dernière.

Sachez aussi que Retraite Québec accorde une prestation de décès pour couvrir les frais funéraires si la personne décédée avait suffisamment cotisé au régime. Cette somme est remise en priorité à la personne qui a déboursé.

Quels documents obtenir ?

Pour organiser des funérailles, un constat de décès — soit un formulaire en deux exemplaires qui doit obligatoirement être rempli et signé par le médecin qui constate le décès — aura généralement été émis. Les deux exemplaires auront ensuite remis à l’établissement responsable des funérailles, qui lui se chargera de remettre une copie au déclarant du décès et de faire parvenir la seconde au Directeur de l’état civil.

Viendront ensuite la déclaration de décès — soit un document rempli conjointement par le déclarant du décès et le directeur de funérailles et où doivent être inscrits divers renseignements à propos décès — puis le certificat de décès émis par le Directeur de l’état civil, lequel permet de procéder aux étapes importantes de la liquidation d’une succession.

Quel type de funérailles choisir ?

Selon les dernières volontés du défunt ou ses convictions éthiques et religieuses, la personne responsable de l’organisation des obsèques pourra décider de faire exposer le corps ou non, de faire une cérémonie religieuse ou laïque, d’opter pour un enterrement traditionnel dans un cercueil ou pour la crémation, etc.

Pour permettre aux personnes endeuillées de faire un choix éclairé, il est possible de discuter des différentes options avec l’un de nos conseillers aux familles.

En somme, le décès d’un proche, même s’il était anticipé, est toujours un choc. Pourtant, malgré la douleur des premiers instants, les arrangements funéraires ne peuvent être mis de côté bien longtemps. Pendant cette épreuve, l’équipe de la Résidence funéraire Steve L. Elkas sera là pour vous soutenir à travers ce processus, et ce, 24 heures sur 24, dans une ambiance chaleureuse et familiale.

Au besoin, contactez-nous.