COVID-19 : Cliquez ici pour en savoir davantage sur les mesures prises par notre établissement +

819 565-1155

info@steveelkas.com
7 jours sur 7 | 24h sur 24

Des funérailles écologiques? C’est possible!

4 / 12 / 2020

Réchauffement climatique, empreinte environnementale, énergies propres et renouvelables, développement durable, nous sommes tous de plus en plus préoccupés par ces considérations environnementales. Les jeunes qui viennent d’entrer sur le marché du travail sont très sensibles à l’écologie ainsi qu’au développement durable et considéreront même davantage de travailler pour des entreprises qui partagent leurs valeurs de préservation de la nature. On constate également une augmentation des tendances écologiques en ce qui a trait aux rites funéraires. Matériaux biodégradables, fibres naturelles, fournisseurs locaux, le présent article vous présente les différentes options qui commencent à se développer au Québec si vous avez la fibre écologique.

 

 

Urnes écologiques

 

Il existe aujourd’hui quelques options en matière d’urnes biologiques, dont certains modèles sont entièrement fabriqués au Québec. Certaines d’entre elles sont même entièrement biodégradables. Elles ne comportent aucune matière chimique, ni vis, ni clous et aucun vernis industriel.

Au centre de ces urnes funéraires, on retrouve un sac constitué de papier ou encore de fibres naturelles et destiné à accueillir les cendres du défunt. Une fois mise en terre, l’urne prendra environ 10 ans pour se désagréger entièrement. La poudre d’os, quant à elle, contient du phosphate, ce qui est bénéfique pour la nature. Une belle manière de redonner à la terre.

 

 

Les urnes botaniques[1]

 

Certaines urnes biologiques font renaître des cendres du défunt un arbre. Une fois l’urne écologique choisie, il ne suffit que d’ajouter aux cendres de la terre, une bouture d’arbre, quelques copeaux de bois et de mettre en terre. La bouture se nourrira des nutriments du terreau et des cendres pour faire grandir un arbre, en souvenir de l’être cher. Une belle façon de célébrer la vie! Toutefois, il est plus difficile de se procurer ces urnes et elles ne sont pas admises dans la majorité des cimetières du Québec. 

 

 

Cercueils biodégradables

 

Si vous avez des réticences face à la crémation, sachez qu’il existe des options de cercueils écologiques, dépourvus de poignées de portage en métal. Le choix des matériaux qui le constituent assurera la pérennité de notre environnement sans toutefois compromettre la qualité du cercueil.

Les cercueils en bois, sans ornement, sont une excellente alternative aux cercueil en bronze, ou encore en bois rare teints à l’époxy. Teints avec des laques et des produits naturels, assemblés avec des colles écologiques et dotés de tissus comme du coton biologique, ces cercueils sont entièrement dépourvus de métal ou de produits chimiques.

Les cercueils en cartons se voient de plus en plus couramment. Rassurez-vous, ces cercueils ne ressemblent en rien à une grosse boîte d’expédition. Bien au contraire! Constitués de cellulose, de poudre de bois et de fibres recyclées, leur forme rappelle celle des cercueils traditionnels. Ils ont toutefois l’avantage de se décomposer en une année seulement et d’être très économiques.

Il existe enfin des cercueils en bambou. Rapidement renouvelable et repoussant sans nécessiter de replantation, le bambou permet la fabrication de cercueils plus écologiques. Plus dur et solide que l’érable, le bambou est tressé ou encore carbonisé, ce qui lui confère une couleur caramel. Ce type de cercueil est toutefois encore très peu utilisé et les fournisseurs québécois sont rares.

La finition des cercueils est l’atout qui lui donnera toute sa vocation écologique. Teintures naturelles, suppression des poignées de métal, retrait des plastiques, des acryliques ou encore des matériaux synthétiques en polymère, rien n’est laissé au hasard afin de préserver l’environnement.

Mais attention, tous les cimetières détenant une section destinée aux funérailles écologiques n’acceptent pas les cercueils. Plusieurs d’entre eux n’acceptent que les urnes. Renseignez-vous avant de faire votre choix. 

Également, il faut savoir que si le défunt doit être exposé, selon ses dernières volontés, son corps devra être embaumé. Ce processus n’est pas écologique, puisqu’il utilise un produit formaldéhyde. Si vous songez à une option totalement écologique, il faut alors préconiser l’incinération.

En plus d’être moins dommageables pour l’environnement, les urnes et les cercueils écologiques s’avèrent beaucoup plus économiques que les options traditionnelles. La Résidence funéraire Steve L. Elkas détient quelques modèles d’urnes et de cercueils écologiques, n’hésitez pas à nous en faire la demande, il nous fera plaisir de vous conseiller. Nous travaillons avec de nombreux fournisseurs et nous pouvons répondre à vos demandes en matière d’urnes et cercueils écologiques. Le respect de vos dernières volontés, et de vos valeurs écologiques, nous tient à cœur. Nous nous faisons un devoir de vous guider dans chacune des étapes entourant vos propres funérailles, dans le cadre de vos préarrangements funéraires, ou encore de celles d’un être cher. Faites appel à notre équipe afin de recevoir un accompagnement personnalisé.

 

[1] Ce type d’urne est encore très rare au Québec et les fournisseurs locaux sont encore peu nombreux. Il faut également savoir que les cimetières traditionnels n’acceptent pas les urnes biologiques, bien qu’on commence à voir quelques cimetières écologiques au Québec.