819 565-1155

7 jours sur 7 | 24h sur 24

Quelques ouï-dire sur le corps du défunt – mythes et réalités

9 / 05 / 2019

Aujourd’hui, une foule de faits saugrenus circulent au sujet de la mort. Pensons par exemple à l’embaumement. Bon nombre de personnes pensent encore à ce jour que les organes sont retirés et les orifices, cousus. Et, qu’en est-il des transformations de notre corps après la mort? Plusieurs mythes et réalités fascinants peuvent aussi être recensés.

Afin de lever le voile sur certaines fausses croyances persistantes, nous vous expliquerons, dans cet article, comment barbe, cheveux, ongles, bouche et poids se transforment après la mort.

La barbe, les cheveux, les ongles continuent à pousser : MYTHE

Beaucoup de gens le pensent encore, mais c’est sans aucun doute un mythe! En fait, cette « croissance » est plutôt due à une illusion d’optique. En effet, la barbe n’allonge pas, c’est la peau qui recule sous l’effet de la déshydratation!

On observe d’ailleurs, le même phénomène avec les cheveux et les ongles. En raison de l’assèchement et du rétrécissement de la peau à la base des points et des ongles. Ainsi, on a l’impression qu’une croissance semble se produire. Toutefois, sans l’oxygène, les follicules pileux ne peuvent se développer.

Pour contrer ce phénomène, les thanatopracteurs appliquent généreusement de la crème hydratante sur la peau du défunt.

L’origine du mythe : la barbe de Napoléon

Selon les dires de plusieurs témoins dans les ouvrages portant sur l’exhumation de Napoléon Bonaparte, le volume et la forme de ses globes oculaires étaient pratiquement inchangés, mais sa barbe avait poussé à sa sortie de terre. Cette observation a non seulement traversé les époques, mais elle est sans doute le point de départ de tous les ouï-dire associés à cette croyance.

Encore aujourd’hui, il n’est pas rare qu’on cite la barbe de l’empereur français en exemple.

Les lèvres rétrécissent : RÉALITÉ

Avec le rétrécissement de la peau vient aussi l’amincissement des lèvres. Le thanatopracteur remédie à la situation avec du coton ou bien avec une mince coquille de plastique.

Apprenez-en plus sur le métier de thanatologue dans notre précédent article.

L’humain perd 21 grammes : MYTHE

Connaissez-vous la théorie des 21 grammes? Cette théorie vient du docteur Duncan MacDougall au siècle dernier. D’après l’Américain, le défunt perd inéluctablement 21 grammes à sa mort. Ce poids serait celui de l’âme qui quitte le corps. En effet, MacDougall estime que l’âme est une substance mesurable. Il a entre autres comparé le poids de six personnes avant et après leur mort.

Même si sa théorie ne tient pas la route, car la perte de poids d’une seule personne sur six coïncidait avec son décès, énormément de personnes sont convaincues qu’un corps mort pèse trois quarts d’once de moins. Cette assertion inspire encore à ce jour certains écrits et débats, mais n’est en rien un fait avéré.

Le corps d’un mort est plus lourd : RÉALITÉ

Plusieurs ont tendance à croire que le corps d’un mort devient plus léger et mou avec la perte de tonus musculaire, mais ce n’est pas le cas. À vrai dire, la dépouille devient plus lourde et raide. En ce sens, l’ensemble des muscles devient plus rigide, et ce, une demi-heure à deux heures après le décès.

Ce phénomène se traduit par la rigidité cadavérique, laquelle disparait deux ou trois jours après le décès, tout dépendamment de la cause, de la température extérieure, de la masse musculaire et de bien d’autres facteurs qui varient d’une personne à l’autre.

Bref…

Qu’ils concernent la barbe, les cheveux, les ongles, le poids du cadavre, toutes sortes de faits cocasses nourrissent notre imaginaire. Et vous, avez-vous déjà entendu des trucs tirés par les cheveux à propos la mort? N’hésitez pas à nous les partager!

Et si nos articles vous intéressent, rendez-vous ici.