COVID-19 : Cliquez ici pour en savoir davantage sur les mesures prises par notre établissement +

819 565-1155

info@steveelkas.com
7 jours sur 7 | 24h sur 24

Comment se comporter à des funérailles

6 / 12 / 2021

Pour éviter les faux pas

Il est tout à fait normal d’éprouver un certain malaise lorsqu’on est confronté à la mort. Il en va de même lorsqu’on doit assister à des funérailles. Quoi dire, quoi porter, comment se comporter sont autant de questions qu’on se pose et qui peuvent être une source de stress.

Or, le mot à se rappeler est « sobriété ». Voilà la clé pour éviter les faux pas dans ces moments de recueillement.

 

Tenue vestimentaire

L’époque où les vêtements noirs étaient obligatoires est révolue. Toutefois, il est recommandé de privilégier les tenues simples, confortables, élégantes et des couleurs foncées. On évitera les couleurs criardes, les vêtements serrés ou troués ou encore les décolletés plongeants.

Votre tenue vestimentaire démontre le respect que vous portez à la famille du défunt.

 

Les comportements à adopter

La ponctualité est de mise

Après le décès, une notice nécrologique sera publiée et envoyée pour préciser les heures où la famille sera présente et les heures de célébration de services spéciaux, le cas échéant. Soyez ponctuel. C’est la plus grande marque de respect dont vous pourrez faire preuve.

Le téléphone cellulaire

Assurez-vous également que votre téléphone cellulaire est éteint ou en mode silencieux. Si vous devez répondre à un appel important, veillez à vous retirer du groupe afin de respecter la douleur des proches éprouvés.

Le registre des présences

À votre arrivée, il est également de mise de signer le registre des présences. Déplacez-vous ensuite vers les membres de la famille endeuillés afin de leur présenter vos condoléances.

Présenter ses condoléances

Encore une fois, demeurez sobre. Un petit mot, un regard empreint de compassion sont tout ce qu’il faut pour montrer votre sollicitude. Une fois que vous avez présenté vos condoléances, vous pouvez vous positionner à l’écart et discuter à voix basse avec vos amis et connaissances. N’hésitez pas à rire et sourire, avec modération bien sûr. Les sourires détendront grandement l’atmosphère.

 

Condoléances : quoi dire… et ne pas dire

On cherche souvent les bons mots pour présenter ses condoléances à une personne endeuillée. Encore une fois, la clé réside dans la sobriété. La famille du défunt ne s’attendra pas à un discours d’une grande éloquence. À l’inverse quelques mots simples, mais bien choisis et empreints de sentiments sincères leur apporteront le réconfort dont ils ont besoin en ces temps difficiles.

Si vous connaissiez bien la personne disparue, n’hésitez pas à partager vos souvenirs avec la famille. Toutefois, sachez faire preuve d’écoute. Les personnes endeuillées pourraient ressentir le besoin de partager avec vous leur souffrance.

Voici, pour vous aider à vous préparer quelques phrases simples pour vous aider à vous préparer :

  • « Je suis désolé pour votre perte ».
  • « Mes pensées vous accompagnent ».
  • « Il va me manquer, c’était une bonne personne ».

À l’inverse, tentez d’éviter des formulations comme « je sais ce que vous ressentez », « il est mieux là où il est », ou « comment vas-tu », qui pourraient être mal interprétées ou blessantes.

 

Les enfants aux funérailles

Alors qu’il n’était pas bien vu, il y a quelques années seulement, d’amener des enfants à des funérailles, sachez que leur présence est non seulement tolérée, mais même souhaitable, car elle être d’un grand réconfort.

La présence aux funérailles peut être un bon moyen pour conscientiser les enfants à la mort et au deuil. Prenez le temps de leur expliquer ce qu’ils verront et en quoi consistent les funérailles.

Ces moments, bien qu’importants pour eux, pourraient leur sembler longs. Pensez donc à apporter des jeux simples auxquels pourront jouer discrètement les enfants.

 

Vous ne pouvez être présent?

Si vous ne pouvez être présent aux funérailles. Que ce soit parce que vous éprouvez un profond malaise à assister à la commémoration ou encore parce que vous avez un empêchement, prenez le temps d’envoyer une pensée.

Une carte choisie avec soins (évitez les courriels qui sont plus froids) ou encore un appel sincère pourront être le témoin de votre compassion. Si vous omettiez d’envoyer un message de condoléances alors que vous n’étiez pas présent aux funérailles, la famille endeuillée pourrait être blessée par votre silence.

 

Proposez votre soutien

La période du deuil est une épreuve difficile à vivre. Pour cette raison, n’hésitez pas à offrir votre aide aux personnes dans le deuil. Elles en auront grandement besoin et votre soutien les aidera à mieux traverser les différentes étapes du deuil.

Nous espérons que ces quelques informations vous aideront à être plus à l’aise si vous devez être présent à des funérailles. Si toutefois vous aviez d’autres questions, n’hésitez surtout pas à communiquer avec nous. Les membres de notre équipe pourront y répondre avec plaisir.